Apéro Littéraire – Book Club

Dimanche 21 mai à 16h00

Sunday May 21 at 4:00pm
à Kehilat Gesher
 
Rejoignez-nous pour explorer ensemble la littérature juive !
Join us as we explore great Jewish literature together !

etudiant

Le bruit de nos pas de Ronit Matalon

Une famille, une maison au milieu du désert israélien. La mère : une femme d origine égyptienne qui parle un mélange d arabe et de français et veut tenir sa « baraque » coûte que coûte. « L enfant », qui n a pas de prénom. Elle est cet être qui erre dans la baraque, dont la mère n a peut-être jamais désiré l existence. La Nonna la grand-mère l aime et la couve comme sa propre fille. Presque trop. Surtout quand la mère part à l aube pour aller faire le ménage dans de grandes maisons bourgeoises et ne revient que tard le soir. Il y a la soeur, Corinne, grande coquette qui se marie trop tôt et passe son temps perchée sur des talons aiguilles à ébaucher des projets farfelus. Le frère, Sammy, menuisier, qui déteste les beaux vêtements et aime boire des litres de coca. Et le père, Maurice, l éternel absent, le révolutionnaire idéaliste, qui va et vient dans la famille comme une ombre.

Et « l enfant » qui voit tout, se souvient et reconstruit pour nous le puzzle familial.

The Sound of Our Steps by Ronit Matalon

In the beginning there was Lucette, who is the mother to three children-Sammy, a gentle giant, almost blind, but a genius with locks ; Corinne, a flighty beauty who cannot keep a job ; and « the child, » an afterthought, who strives to make sense of her fractured Egyptian-Jewish immigrant family. Lucette’s children would like a kinder, warmer home, but what they have is a government-issued concrete box, out in the thorns and sand on the outskirts of Tel Aviv ; and their mother, hard-worn and hardscrabble, who cleans homes by night and makes school lunches by day. Lucette quarrels with everybody, speaks only Arabic and French, is scared only of snakes, and is as likely to lock her children out as to take in a stray dog.

The child recounts her years in Lucette’s house, where Israel’s wars do not intrude and hold no interest. She puzzles at the mysteries of her home, why Maurice, her father, a bitter revolutionary, makes only rare appearances. And why her mother rebuffs the kind rabbi whose home she cleans in his desire to adopt her. Always watching, the child comes to fill the holes with conjecture and story

Nous vous encourageons à vous procurer les livres

que nous lisons dans une librairie locale, comme la

We strongly encourage you to support local bookstores

when purchasing the books for the book club, such as

 
Infos : nicole.g.subias@wanadoo.fr ; 06 80 70 88 66