Les fêtes juives tombent chaque année à la même date … dans le calendrier juif ! Le calendrier civil et le calendrier juif ne sont pas synchronisés parce que le calendrier juif est semi-lunaire tandis que le calendrier civil (le calendrier grégorien) est un calendrier solaire. Comme le mois lunaire compte approximativement 29,5 jours, les deux calendriers sont décalés de quelque onze jours chaque année. Pour maintenir les fêtes des récoltes dans leurs saisons respectives (dans l'hémisphère nord), un mois intercalaire entier est ajouté au calendrier juif, sept fois par cycle de dix-neuf ans. Les mois, qui débutent avec Pessah, sont : Nissan, Iyyar, Sivan, Tamouz, Av, Eloul, Tichri, Heshvan, Kislev, Tevet, Shevat, Adar (et certaines années, Adar II).

Le jour juif, et par conséquent toute fête juive, commence au coucher du soleil le jour précédent la date indiquée sur le calendrier civil. On en trouve la raison au premier chapitre de la Genèse :

« … il y eut un soir, il y eut un matin … ».